Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Union Locale CGT de La Garde / Est toulonnais

La fête du drapeau rouge des Luttes

Dimanche 14 mai dernier, près de 70 camarades ont répondu présent-es à la fête des Luttes organisée par l'Union Locale CGT de la Garde/Est toulonnais.

Un grand moment de débats, de convivialité, de partage et de solidarité.

Une fête où le président Macron en a déjà "pris plein la boite..."

 

Intervention clôture débat 32 heures :

Les nombreuses interventions ont permis, je le pense, je l’espère, d’éclairer les esprits. Une nouvelle réduction du temps de travail est parfaitement viable et permettra de relancer significativement et durablement l’emploi et l’économie du pays.
Rappeler, expliquer par notre camarade Alain, l’histoire a démontré à maintes reprises, qu’économiquement, socialement, sociétalement, la réduction du temps de travail n’est pas une utopie.
Notre pays est riche, la production de richesse annuelle y dépasse les 2100 milliards d’euros, immenses richesses produites par la force de travail des salariés.

Aujourd’hui la réduction du temps de travail hebdomadaire, payée par un salaire décent, permettant de vivre dignement, est parfaitement crédible.
Les 32 heures, qui ne doivent pas être un plancher, accompagnées par la relance de l’industrie et autres secteurs d’activité, seront créatrices de plus de 4 millions d’emplois stables, durables, qualifiants et rémunérés décemment.

Diminuer le temps de travail créera une nouvelle dynamique de progrès social.
La réduction du temps de travail améliorera la vie quotidienne de millions de personnes, relancera l’économie du pays, pérennisera nos systèmes solidaires de santé et de retraite, favorisera grandement l’accès aux activités culturelles et sportives, au monde associatif, aux loisirs, et participera à la préservation de la santé et de la vie de famille.

Mais ceux d’en face ne s’en laisseront pas compter, leur seul et unique but étant l’obtention de profits à tout prix. Pour eux seul l’argent compte, l’humain n’étant qu’une simple marchandise.
Une infime minorité, adepte du roi argent, qui détourne d’énormes richesses, au détriment d’une immense majorité, qui elle subit de plein fouet la misère sociale.
Les mêmes qui nous disent que le « travail coute trop cher », qu’il est impératif de faire des économies sur le dos des salariés !

Ils nous disent les difficultés économiques de la France seraient dues au «coût» du travail. Archi Faux, le travail ne coûte pas. Bien au contraire, il rapporte, car c’est le travail et rien d’autre qui crée la richesse.
Nous, La CGT, continuerons de leur faire face; amplifions le rapport de force, afin d’obtenir par des luttes, qu’ils rendent l’argent frauduleusement accaparé aux travailleurs et travailleuses.
Haut les cœurs Camarades, Ensemble, militons pour le progrès social, vers de nouvelles réductions du temps de travail pour rester dans le sens de l’histoire…

Nous voici donc à la clôture du débat,
Mais ce n’est pas la fin de la bataille des idées, loin de là !

Afin d’amplifier nos luttes et vaincre contre :
• l’idéologie destructrice capitaliste,
• la casse des emplois,
• Les salaires de misère, des conditions de travail moyenâgeuses,
• le chômage de masse,
• l’effacement de la médecine du travail
• les attaques de nos modèles solidaires de santé et de retraite,
• la casse des services publics,
• les nombreuses suppressions de postes au sein de l’inspection du travail,
• les discriminations professionnelles et salariales,
• les répressions syndicales,
• la misère sociale,
il est essentiel que le combat idéologique continue de se propager dans les entreprises. Ensemble, éveillons, réveillons les consciences bien souvent désorientées par la propagande nauséabonde de la sphère médiatique qui appartient pour 95% à 7 milliardaires. Barrons la route à cette oligarchie en leur opposant nos valeurs de Solidarité, de Liberté, de Fraternité, de Progrès et de Paix.

En ce dimanche 14 mai, une pensée toute particulière pour les salariés qui travaillent. Le Patronat leur impose le travail dominical, sans leur laisser la moindre volonté, liberté ou pensée contraire. Devant l’arbitraire et le chantage patronal, la plupart des salariés, sous-payés en semaine, n’ont pas d’autres choix pour survivre.

Au Président Macron, à son gouvernement, à ses soutiens parlementaires, au Medef, au Patronat, et à leurs relais d’opinion, NOUS DISONS HAUT ET FORT :

• NON aux salaires de misère,
• NON à la casse du Code du travail et aux Lois de régression sociale,
• NON au travail imposé et forcé,
• NON à l’exploitation des salariés,
• NON au travail du dimanche.

Nous leur affirmons :
• OUI à un salaire et une retraite permettant de vivre dignement,
• OUI à de nouveaux droits pour les salariés,
• OUI à une sécurité sociale professionnelle,
• OUI à une retraite à 60 ans à taux plein,
• OUI à l'égalité professionnelle et salariale,
• OUI aux libertés d’expression,
• OUI à la liberté de pensée,
• OUI aux activités culturelles, sportives et de loisirs,
• OUI à la préservation de la santé et de la vie de famille.

Face au Patronat, aux capitalistes et leurs alliés syndicaux et politiques, toutes celles et ceux qui précarisent, pressurent et exploitent les travailleuses et travailleurs,
LA CGT leur oppose le progrès, brandit bien haut son drapeau rouge des Luttes, des conquêtes et justice sociales, LA CGT leur répond, par L’internationale Ouvrière…

La fête du drapeau rouge des Luttes
La fête du drapeau rouge des Luttes
La fête du drapeau rouge des Luttes
La fête du drapeau rouge des Luttes
La fête du drapeau rouge des Luttes
La fête du drapeau rouge des Luttes
La fête du drapeau rouge des Luttes
La fête du drapeau rouge des Luttes
La fête du drapeau rouge des Luttes
La fête du drapeau rouge des Luttes
La fête du drapeau rouge des Luttes
La fête du drapeau rouge des Luttes
La fête du drapeau rouge des Luttes
La fête du drapeau rouge des Luttes
La fête du drapeau rouge des Luttes
La fête du drapeau rouge des Luttes
La fête du drapeau rouge des Luttes
La fête du drapeau rouge des Luttes
La fête du drapeau rouge des Luttes
La fête du drapeau rouge des Luttes
La fête du drapeau rouge des Luttes
La fête du drapeau rouge des Luttes
La fête du drapeau rouge des Luttes
La fête du drapeau rouge des Luttes
La fête du drapeau rouge des Luttes
La fête du drapeau rouge des Luttes
La fête du drapeau rouge des Luttes
La fête du drapeau rouge des Luttes
La fête du drapeau rouge des Luttes
La fête du drapeau rouge des Luttes
La fête du drapeau rouge des Luttes

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article